Biomédicalisation de l’accouchement : regards croisés sur la césarienne

Colloque international

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

vendredi 15 décembre 2017, auditorium

Ce colloque vise à échanger réflexions et expériences sur la biomédicalisation des accouchements et plus particulièrement sur les facteurs épidémiologiques, socioculturels, politiques, économiques et démographiques de la césarienne dans une perspective internationale. Il est organisé autour de la présentation de résultats récents d’une étude multisite intitulée Cesaria. Celle-ci cherche à mieux connaître les déterminants de la césarienne dans une perspective pluridisciplinaire et comparative menée au Bénin, au Mali, au Cambodge, au Viêt Nam et en France. Nous proposons ainsi un examen approfondi de cas concrets qui donnent lieu à des échanges croisés auxquels les participant.e.s sont appelé.e.s à contribuer.

Trois thèmes sont explorés :

  • l’expression d’une demande de césarienne et les négociations entre patients et soignants,
  • les controverses et débats relatifs à l’organisation des structures hospitalières de prise en charge de l’accouchement,
  • les politiques de santé y afférant.

Chacun de ces thèmes fait l’objet d’une session comprenant plusieurs communications. Celles-ci sont commentées par deux discutant.e.s, l’un.e issu.e de disciplines biomédicales, l’autre issu.e des sciences sociales. A travers ce double éclairage, notre objectif est de mieux comprendre la spécificité de chaque contexte mais également la dynamique d’ensemble, en tenant compte des multiples dimensions biomédicales, institutionnelles, collectives et individuelles de la pratique des césariennes, dans l’optique large de la biomédicalisation des soins liés à la grossesse et l’accouchement.

Cadre institutionnel

Le colloque est organisé par le CEPED (Centre d’Etude Population et Développement), UMR (Unité Mixte de recherche) de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) et de l’Université Paris Descartes. Il a reçu l’appui financier de l’IRD, de l’Ambassade de France au Viêt Nam et du fonds français Mukoska.

Le projet Cesaria a démarré en 2017 pour une durée de 3 ans. Il est réalisé au sein de l’ERL (équipe de recherche labellisée) INSERM (Institut National de la Santé et la Recherche Médicale) « Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud » (SAGESUD) du CEPED avec l’appui de l’UNICEF, du GIS Genre et de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie). Le volet sciences sociales du programme Cesaria a reçu la labellisation de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Paris Nord.

Participation

L’inscription au colloque est gratuite et obligatoire : inscription en ligne


Copyright 2013 © Conseil de l'Ordre des sages-femmes des bouches du Rhône